DOSSIER    Le positionnement en navigation
Au compas de relèvement et au sextant
   
Le point par arcs capables : 2 amers et un relèvement 

"Je viens de passer le Cap Fréhel et je souhaite faire un positionnement précis sans GPS. Nous avons 2 amers que nous avons identifié : le phare du cap Fréhel et le fort La Latte."

Nous mesurons l’angle AB soit horizontalement avec un sextant, soit en faisant une soustraction au compas de relèvement. Noter aussi le relèvement précis des 2 amers. Tracer un segment rejoignant les 2 amers puis sa médiatrice. Ensuite, tracer l’angle AB (bleu) depuis la perpendiculaire passant par B. Tracer un cercle passant par A et B ayant comme centre le point blanc (l’intersection entre l’angle AB (bleu) depuis la perpendiculaire passant par B et la médiatrice de AB). Tracer le relèvement du point A. La position est à l’intersection du cercle et du relèvement du point A. 

Le point par arcs capables 

"Vous êtes au large d'une côte sur laquelle vous voyez 3 amers A, B, C, que vous identifiez parfaitement sur votre carte marine."

A l'aide de votre sextant tenu horizontalement (ou du compas de relèvement), vous mesurez exactement l'angle entre AB et l'angle entre BC. Sur votre carte (ou sur un calque posé dessus) tracez la droite joignant les amers AB et les amers BC. Calculez la valeur de l'angle α = 90° – angle AB et de β = 90° – angle BC. Par A et B, tracez les 2 droites faisant chacune un angle α avec la droite AB, pour obtenir le point blanc. De même, par B et C, tracez les 2 droites faisant chacune un angle β avec la droite BC, pour obtenir le point bleu. En prenant le point blanc comme centre, tracez au compas un cercle passant par A et B. En prenant le point bleu comme centre, tracez au compas le cercle de rayon. Votre position est au point d'intersection des 2 cercles.    

Le SNELIUS

Il s'agit d'une méthode de positionnement utilisable en vue de terre, lorsque 3 amers (obligatoirement 3) sont visibles. Cette méthode présente les avantages suivants : elle donne une position très précise et elle permet d'utiliser des amers assez proches les uns des autres, ce qui n'est pas possible lors d’un point par 3 relèvements. Vous êtes au large d'une côte sur laquelle vous voyez 3 amers A, B, C, que vous identifiez parfaitement sur votre carte marine. A l'aide de votre sextant tenu horizontalement (ou du compas de relèvement), vous mesurez exactement l'angle entre AB et l'angle entre BC. Sur votre carte (ou sur un calque posé dessus) tracez les droites joignant les amers AB et BC. Par le point A tracez la perpendiculaire à AB, et par le point C, tracez la perpendiculaire à BC. Calculez la valeur de l'angle α = 90° – angle AB, Calculez la valeur de l'angle β = 90° – angle BC.    Par B, tracez la droite Bx faisant un angle α avec la droite AB, et la droite By faisant un angle β avec la droite BC. Vous déterminez ainsi les points x et y. Tracez la droite passant par x et y. Tracez la droite perpendiculaire à xy passant par B, c'est votre position.

Le point par 3 relèvements 

On commence par relever celui le plus devant ou le plus derrière le bateau pour finir par celui le plus sur le côté. Le relevé sur l’amer à la perpendiculaire du bateau est plus susceptible de varier rapidement que celui dans l’axe.  Le problème du compas de relèvements, c’est son imprécision : les masses métalliques du bateau (y compris les lunettes) modifient les relèvements, de plus, il n’est pas aisé de faire une mesure précise avec cet instrument.

Le transfert d’amer (méthode du report de loch)

Pour cette méthode qui permet de se positionner simplement avec un seul amer : faire un premier relèvement. Noter l’heure et le log, 20 minutes plus tard et faire un second relèvement, avec la règle de Cras (gradation et rapporteur) trouver l’écartement correspondant au bon cap (ici plein Nord), le navire est au bout de la flèche.

Un commentaire, une remarque, vous avez repéré une erreur ? n'hésitez pas à nous contacter pour nous la signaler. DOCUMENTATION VOILE recherche des rédacteurs, des correcteurs, des graphistes pour continuer à développer le site, si vous voulez participer ou nous soumettre des articles à publier : contactez nous à documentationvoile@gmail.com

ATTENTION ! Les articles et autres documents sur le site sont protégés par des droits d'auteurs. Seule la reproduction, l'impression et la diffusion sont autorisées dans le cadre d'une école de voile par un moniteur FFV.