DOSSIER    MOOC environnement et plaisance

MOOC Environnement et Plaisance

© Fédération des Industries Nautiques en partenariat avec la magazine Bateaux

Documentation Voile 2018 | Théo Devigne

Partie 2 : L'entretien et la vie du bateau

La deuxième semaine de cet article, qui a pour objet l’entretien et la vie du bateau, est l’occasion d’aborder quatre thèmes : le nettoyage et la consommation d’énergie du bateau, la protection de la coque contre le fouling, la déconstruction du bateau et des éléments pyrotechniques, et enfin, l’entretien du moteur. Un premier module est consacré à la gestion des eaux de fond de cale qui proviennent notamment du nettoyage et de l’entretien du moteur et nécessitent un traitement particulier, avant de se pencher sur la façon de réduire sa consommation d’énergie à bord.

Dans un deuxième temps, vous apprendrez comment protéger la coque de votre bateau contre le phénomène naturel mais nuisible du fouling qui se développe dès que le bateau séjourne dans l’eau. Ensuite, l'article traite de la problématique de la gestion du bateau et des équipements pyrotechniques (feux à main, fumigènes, fusées parachute) en fin de vie, qui ne sont pas des déchets comme les autres et pour lesquels un processus de traitement particulier existe. Le dernier module s’intéresse enfin au moteur et à la façon de bien l’entretenir et de bien l’utiliser en navigation, afin de limiter la consommation de carburant et de réduire son impact écologique. 

Eaux de fond de cale et consommation d'énergie

Comment protéger ma coque de bateau contre le fouling ?

ARTICLE 1 : L’entretien de votre bateau et les peintures anti-salissures

L’entretien courant

Au cours des opérations d’entretien de votre bateau, il se peut que vous génériez certains déchets toxiques tels que des contenants souillés de peintures, des solvants, des batteries usagées…

Ce type de déchets dits dangereux doit impérativement être déposé au port dans un endroit approprié et en aucun cas mélangé aux autres déchets tels que les déchets ménagers.

 

Le carénage et les peintures anti-salissures (antifouling) Depuis 1989, la législation européenne interdit l’utilisation de peintures à base d’organostanniques (TBT) pour les bateaux de moins de 25 mètres. Aujourd’hui, dans les peintures anti-salissures, le TBT a été remplacé par l’utilisation de cuivre et de pesticides. Lorsque que vous carénez votre bateau, il faut distinguer différentes opérations : le lavage de la carène du bateau, le ponçage de la carène, et le décapage de toutes les peintures accumulées sur la carène.

 

Lavage de la carène : Ce travail régulier peut être réalisé avec une éponge et permet d’enlever le film dit ≪ gras ≫ de couleur beige, gluant, constitué des premiers végétaux installés sur la carène et empoisonnés par la peinture antisalissure. Cette opération n’enlève pas la peinture antisalissure, elle ne disperse pas d’agent actif. Elle peut donc être réalisée au port, a quai, sans aucun problème.

Ponçage de la carène : Ce travail, effectue avec un abrasif à l’eau pour obtenir une surface lisse avant de repeindre, enlève un peu de peinture antisalissure. L’eau résiduelle contient donc de la peinture antisalissure. Le ponçage peut être effectue avec des outils de grattage ou un décapant, ce qui génère des déchets secs que l’on peut collecter.

Décapage de toutes les peintures : Enfin, réalisée à l’eau sous haute pression, cette opération génère une eau qui contient les résidus des peintures primaires de protection et anti-salissures. Dans ces deux derniers cas de figure, les résidus de peintures anti-salissures doivent être récupérés et ne doivent en aucun cas être dispersés dans l’environnement. Il existe aujourd’hui des aires de carénage propre à disposition des plaisanciers ou mises en place chez des professionnels. Si vous souhaitez préserver l’environnement marin, il est indispensable d’utiliser ce type d’installation.

Comment gérer la déconstruction de la pyrotechnie ?

Gestion des moteurs et motorisation

Un commentaire, une remarque, vous avez repéré une erreur ? n'hésitez pas à nous contacter pour nous la signaler. DOCUMENTATION VOILE recherche des rédacteurs, des correcteurs, des graphistes pour continuer à développer le site, si vous voulez participer ou nous soumettre des articles à publier : contactez nous à documentationvoile@gmail.com

ATTENTION ! Les articles et autres documents sur le site sont protégés par des droits d'auteurs. Seule la reproduction, l'impression et la diffusion sont autorisées dans le cadre d'une école de voile par un moniteur FFV. 

© Tous droits réservés copyright DOCUMENTATION VOILE 2015-2018 

SITE OPTIMISE POUR GOOGLE CHROME ET MICROSOFT EDGE

PROBLÈMES D'AFFICHAGE POSSIBLE  AVEC FIREFOX